Plan du siteLiens utilesContactRecherche

Equipe pluridisciplinaire

 

Equipe pluridisciplinaire / CID
Le traitement que nous proposons aux patients hospitalisés est fondé sur une approche pluridisciplinaire. Chaque unité dispose d'une équipe, composée de médecins, infirmières, psychologues, travailleurs sociaux, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, artistes et diététicienne. 
La coordination interdisciplinaire de chaque équipe est prise en charge par le psychiatre, responsable final du traitement, l'infirmier chef et un psychologue de l'unité.  Ensemble ils sont garant du projet thérapeutique de l'unité, ils favorisent l'approche thérapeutique intégrée et surveillent la qualité du milieu thérapeutique.  Ils ont également un rôle de coaching de l'équipe pluridisciplinaire au quotidien.
 

Psychiatre 
Au-delà de ses tâches médicales spécifiques, telles que par exemple la prescription des médicaments, le psychiatre  orchestre la dynamique de l’équipe pour lui donner toute sa force thérapeutique. De l’admission à la sortie, il est présent à chaque étape pour faire la synthèse des données diagnostiques, accompagner le patient dans son parcours hospitalier et préparer son avenir. Membre de la coordination thérapeutique, il anime la concertation interne de son unité pour en façonner le projet de soins. Lieu de stage pour les candidats spécialistes en Psychiatrie, la Clinique Sans Souci accueille chaque année un médecin en fin de cycle de formation.


Infirmiers
Les soins infirmiers pour les patients d'une unité sont assurés par l'équipe infirmière.
Encadrée par un infirmier en chef, elle est constituée d'infirmiers psychiatriques, d'aides soignants et d'assistants logistiques.
Le travail de l'équipe infirmière s'inscrit dans l'approche pluridisciplinaire: on y distingue des fonctions d'accueil, de surveillance, d'attention pour le climat thérapeutique, ainsi que des fonctions de traitement, d'éducation et de soins. 
Dans l'objectif de réaliser des soins individualisés et sur mesure, un infirmier référent est désigné pour chaque patient: celui-ci est responsable  pour l'ensemble des soins infirmiers auprès de ce patient.
L'infirmier référent prendra en charge l'accueil du patient, développera une relation de confiance avec lui, établira un plan de soins infirmier, en assurera la coordination et la continuité et préparera ensemble avec le patient sa sortie de la clinique.

Personnel paramédical :

Service de psychologie
Durant l’hospitalisation, intégrés dans une équipe de soins pluridisciplinaire, les psychologues de la clinique sont à même de proposer un travail d’accompagnement psychologique, de relation d’aide ou de soutien d’ordre psychothérapeutique en entretiens individuels ou en groupes. Attentifs à l’évolution des personnes hospitalisées, les psychologues de la clinique travaillent en partenariat avec les patients. Dans leur volonté de donner sens autant que possible à l’hospitalisation, ils veillent à ce que les patients bénéficient de l’intervention psychologique la plus utile à la compréhension de leur situation personnelle. Ils traitent les demandes qui leur sont adressées en les replaçant dans un contexte psycho-médico-social. Le psychologue collabore à la mise au point du diagnostic et peut utiliser divers tests, bilans et échelles d’évaluation psychologiques. En questionnant les représentations de la maladie mentale, il propose diverses activités thérapeutiques ou des groupes se rapportant à l’impact et à la connaissance des mécanismes de la situation problématique.

Service social
A toutes les étapes de l’hospitalisation, le service social effectue avec le patient un travail d’accompagnement adapté à sa situation particulière. Dès avant l’arrivée à l’hôpital, dans le but de préparer une hospitalisation, toutes les précisions relatives aux formalité d’admission et aux conditions administratives et financières utiles à connaître peuvent être fournies au patient. Dans le cours de l’hospitalisation, après un examen attentif du parcours de vie, du statut et de la situation de chacun, le service social est généralement en mesure de proposer une guidance individuelle d’ordre administratif, psycho-social et/ou socio-professionnel. Le travail qui est mené au sein de la clinique par les infirmiers sociaux et les assistants sociaux est conduit dans un objectif de réhabilitation. Il vise à ce que chacun puisse, à terme, être pleinement en mesure de bénéficier des ressources financières qu’il est en droit d’espérer, d’un statut social et d’une identité citoyenne appropriée. Le service social porte attention au contexte de vie des patients. Il est à l’écoute des proches et des familles. Son action s’articule à la réflexion des équipes pluridisciplinaires.

Le travail du service social se développe en collaboration avec le réseau d’autres institutions du réseau psycho-social.  Ainsi, deux membres du service social inscrivent plus spécifiquement leur action dans le cadre du projet pilote référent hospitalier du ministère de la santé publique.

Ergothérapeutes
L’activité de l’ergothérapeute s’établit au départ d'une relation thérapeutique de confiance. C’est dans ce cadre qu’il s’efforce de clarifier les objectifs que les personnes avec lesquelles il est en lien souhaitent atteindre.
Il s’agit ainsi d’évaluer, de faciliter l’expression, de permettre de redécouvrir des intérêts et/ou des compétences, d’améliorer la relation à l’autre, de confronter à une certaine réalité, de renforcer l’estime de soi, de travailler des difficultés d’ordre cognitif, etc.
La mise en place d’un accompagnement ergothérapeutique se construit dans un dialogue suivi. L’ergothérapeute prend en compte le projet mis en place par l’équipe pluridisciplinaire. C’est cependant aussi la souffrance et le souhait d’autonomie exprimé sur le moment et dans la continuité de la prise en charge qui guide la prise en charge.
Les activités sont proposées en fonction des intérêts mais surtout des objectifs que chaque personne se donne. Elles peuvent prendre des formes très diverses : activités de la vie quotidienne, d’expression, de communication, activités artisanales structurées, informatique, activités de socialisation et de découverte de loisirs, etc. Ces activités pourront se dérouler individuellement ou dans le cadre d’un groupe.
Le travail de l'ergothérapeute consiste à accompagner les personnes dans une recherche d’une meilleure qualité de vie en tenant compte de leurs difficultés psychiques et de la réalité institutionnelle. Il prend place dans le cadre des unités de soins de la clinique comme dans le cadre des ateliers de la « Maison d’en Face ».

Kinésithérapeutes
Les kinésithérapeutes de la clinique répondent aux prescriptions de soins spécifiques en lien avec les objectifs de l’hospitalisation. Outre les soins spécifiques, leur travail vise au développement d’un meilleur bien-être physique par une mise en mouvement du corps favorisant l’estime de soi et l’adoption d’une image corporelle adéquate. A côté d’activités physiques de mobilisation (gymnastique, natation, etc.), les kinésithérapeutes proposent également des activités de relaxation visant la détente corporelle, la régulation des tensions et le relâchement du stress. Leur travail s’effectue en séances individuelles comme en activités de groupe. Il s’inscrit dans le cadre des équipes pluridisciplinaires.

Artistes
Des activités artistiques sont proposées dans le cadre des ateliers de la « Maison d’en Face ». A côté d’ateliers graphiques d’art-thérapie, deux artistes professionnels encadrent des ateliers de création théâtrale ou cinématographique, de peinture, etc.

Diététicienne
Le champ d'action de la diététicienne est multiple au sein de la clinique. Si son rôle premier est de veiller à l'équilibre nutritionnel de chaque patient, ses interventions se situent cependant à un niveau psycho-éducatif plus global. En accordant son action au travail des équipes pluridisciplinaires, elle tente de concilier au quotidien les impératifs médicaux au bien-être général de chacun. Actuellement, en tant que responsable nutritionnelle, ses implications s'inscrivent de manière croissante dans la lutte contre l'obésité,  le dépistage de la dénutrition et des facteurs de risques. La diététicienne conjugue action personnalisée et prévention. Elle développe son travail dans le cadre du plan national nutrition santé.

 

 
Equipe pluridisciplinaire